HOMARD BLEU

HOMARD BLEU

Conversation:
« Une New-Yorkaise était incertaine sur la façon de cuire le Homard. Si nous remettions la chose à plus tard disait le homard à l’américaine
. » (Raoul Ponchon)
Effectivement il est préférable d’attendre pour cuisiner ce crustacé. La meilleure saison étant le printemps. Choisir de préférence les femelles dont la queue est plus grosse. Elles sont reconnaissables grâce aux petites pattes dont elles sont pourvues sous la queue et à une carapace plus évasée qui leur permet de recueillir les œufs. En outre le corail, atout supplémentaire, ne se trouve que chez les femelles.

Pas de commentaire.

Laisser un commentaire