CARPACCIO

CARPACCIO

C’est en 1950, année d’une grande exposition du peintre Vittore Carpaccio, que Guiseppe Cipriani, chef du Harry’s Bar de Venise crée le Carpaccio pour la comtesse Amalia Mocenigo alors interdite de viande cuite. La prédominance des tons rouges vifs des tranches de bœuf lui rappelaient ceux très particuliers pour lesquels Carpaccio s’était, entre autres, rendu célèbre. Depuis ce plat en a vu de toutes les couleurs perdant toute sa justification d’origine.

Un plat d’été simple à réaliser mais qui requiert des produits de premier choix: viande de bœuf de belle race (limousine en ce qui nous concerne), parmesan ou vieux pécorino toscan et une huile d’olive italienne très fruitée. Quelques pétales de tomates confites et des artichauts poivrades taillés très fins.

Découper le bœuf en tranches très fines ainsi que les artichauts poivrades et le parmesan en copeaux.  Tapisser le fond des assiettes avec les tranches de bœuf et disposer les artichauts, les copeaux de parmesan et les pétales de tomates confites en bouquet sur un côté. Assaisonner de fleur de sel, de poivre du moulin et d’huile d’olive.

Bien sûr vous pouvez allez le déguster au Harry’s Bar à Venise, après avoir déguster le célèbre Bellini à l’apéritif…Belle soirée!

Pas de commentaire.

Laisser un commentaire